835 102 visites 7 visiteurs

Vague de froid : les conseils d'Anthony DEBORDES !

25 février 2018 - 15:44

ATTENTION

la semaine prochaine, une vague de froid arrive sur la France !

Voici quelques conseils d'Anthony DEBORDES notre préparateur physique, pour se préparer au mieux à ces températures très basses.

 

Le froid est défini comme un stress thermique pouvant amoindrir la performance sportive. Pour lutter contre cette nouvelle agression hypothermique, le corps humain doit s'adapter. Dans ces conditions, la priorité c'est de limiter les pertes de chaleur. 

Ainsi, l'organisme va mettre rapidement en place le frisson thermique qui va véritablement produire de la chaleur (thermogenèse). Parallèlement à cela, une vasoconstriction de la peau va permettre de limiter les pertes de chaleur.

Au début la thermogenèse sera suffisante pour maintenir une température corporelle normale. Toutefois, après plusieurs heures de pratique les réserves énergétiques s'épuisant, la chaleur métabolique se réduit de plus en plus et la fatigue apparaît. A ce stade l'hypothermie peut subvenir et devenir dangereuse.

On utilise plus de lipides quand il fait froid car on stimule la fonction catécholaminergique (adrénaline et noradrénaline) de notre organisme. Cette simulation est crée pour activer le métabolisme lipidique.

On note aussi un abaissement de la fréquence cardiaque et respiratoire pour des exercices effectués dans le grand froid.

Parmi les nombreuses adaptations développées par notre organisme, l'augmentation de la masse grasse sous cutané (adiposité) chez les athlètes qui pratiquent le football en ambiance froide est plus particulièrement observée. Ce phénomène s'explique par une mauvaise conduction thermique de la graisse isolant ainsi le corps (plus particulièrement la peau) dans un milieu froid.

Au niveau musculaire, la contraction se fait moins bien lorsque la température est abaissée. Quoiqu'il en soit, le simple fait de se vêtir un peu plus que d'habitude suffit normalement à réduire ce phénomène.

 

1- CHOISIR LES BONS VÊTEMENTS ET BIEN COUVRIR LES EXTRÉMITÉS DU CORPS


Pour se protéger du froid, il faut d'abord s'habiller correctement. C'est-à-dire suivre la règle des "3 couches": Respirante, isolante et protectrice.


- 1ère couche : un "sous-vêtement" porté sur la peau, comme un tee-shirt en fibres synthétiques.
- 2ème couche : conçue pour conserver la chaleur : veste polaire fine ou sweat technique de type course à pieds/trail, qui sont d'excellents isolants thermiques.
- 3ème couche : constituée d'un vêtement imperméable type Gore tex. 


Pour les extrémités s'équiper d'un bonnet, d'un masque ou d'une cagoule type microfibre, Goretex, ou néoprène ; car par grand froid, si la température du cerveau baisse, le sang reflue des extrémités pour venir "approvisionner" le cerveau, d’ou l’importance de couvrir sa tête.
Portez des gants et une bonne paire de chaussettes, pour éviter les gelures.

 

 

2- BIEN S’ÉCHAUFFER ET BOIRE


Optez pour un échauffement de type renforcement musculaire avec élastiques et/ou poids de corps dans le vestiaire, ce qui vous fera monter votre température corporelle bien plus rapidement qu’un banal footing de début de séance.
À cause du froid, on a parfois tendance à oublier de s'hydrater. Or, boire est un geste essentiel car votre métabolisme utilise beaucoup d'eau même en dessous de zéro! . Votre corps a autant besoin d'eau par temps froid que par temps chaud. C'est ce qui va lui permettre de réguler les hausses de température dues à l'effort.
Donc hydratez-vous régulièrement et si possible avec des boissons chaudes..

 

3- S’ENTRAÎNER DANS LE FROID BRÛLE PLUS DE CALORIES

 
S’entraîner dans le froid sollicite plus les réserves énergétiques du corps. Les réserves de gras sont utilisées par l'organisme pour se réchauffer. La dépense calorique est alors plus importante. Donc mangez en conséquence pour ne pas vous retrouver en dessous de vos besoins caloriques journaliers. 

 

4- APRES L'EFFORT


Le passage du froid au chaud n'est pas sans conséquence pour vos muscles. Ne vous étirez pas à froid. Attendez la fin de la séance pour vous étirer et faites-le de préférence dans un endroit au chaud. Abritez-vous le plus rapidement possible et  débarrassez-vous de vos vêtements humides au plus vite pour ne pas tomber malade. Prenez un temps avant de prendre votre douche chaude, que la température du corps revienne à sa normale pour éviter un choc thermique et des engelures.

Commentaires

EVÉNEMENT À VENIR

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 THONON EVIAN FC 19 7 6 1 0 0 16 8 0 8
2 ANNECY 11 7 3 2 2 0 20 7 0 13
3 COTE SAINT ANDRE FC 11 7 3 2 2 0 7 6 0 1
4 FEILLENS 10 7 3 1 3 0 17 9 0 8
5 ENT.S. BRESSANE 10 7 2 4 1 0 7 7 0 0
6 LY.F.C.L. 10 7 2 4 1 0 8 6 0 2
7 VILLEFRANCHE FC 9 7 2 3 2 0 10 9 0 1
8 TOUR ST CLAIR FC 9 7 2 3 2 0 9 17 0 -8
9 BELLE.ST JEAN ARDIER 8 7 2 2 3 0 6 12 0 -6
10 ANNECY LE VIEUX 7 7 1 4 2 0 10 13 0 -3
11 E.S.TARENTAISE 4 7 1 1 5 0 7 14 0 -7
12 FC VEYLE SAONE 4 7 1 1 5 0 5 14 0 -9